Commune de Saint-Guilhem-le-Désert

La flore

La flore méditerranéenne est la plus diversifiée de France.
La flore des garrigues de Saint-Guilhem-le-Désert s’est adaptée à des facteurs géologiques et climatiques particuliers. Au bord des chemins, vous découvrirez une multitude d’espèces qui font de Saint-Guilhem-le-Désert un des sites les plus variés de la région.

Le terme ’garrigue’ est utilisé communément et sans distinction pour désigner tous les espaces fortement marqués par les activités humaines puis délaissés.
Ces formations végétales généralement basses, ouvertes et ensoleillées évoluent rapidement pour redevenir de véritables forêts...

Les espèces méditerranéennes classiques sont omniprésentes dans nos garrigues.
Elles abondent sur les éboulis exposés au nord et dans les espaces encaissés : Chêne kermes, Ciste blanc, Asphodèle, Fragon, Salsepareille, Genévrier cade, Buis, Genêt d’Espagne, Genêt scorpion, Cytise, Laurier-tin ...
Partout où le regard se pose, on découvre une espèce différente.
Les botanistes emporteront leur guide d’identification pour satisfaire leur curiosité...

Dans les garrigues, la chaleur est torride en été. Le peu d’eau apporté par les pluies part bien vite dans le sol calcaire.
Aussi les plantes sont très adaptées pour réduire leur perte en eau.
Le Chêne vert a des feuilles persistantes. Les feuilles du Genêt scorpion sont transformées en aiguilles.
D’autres plantes possèdent des particularités encore plus étonnantes...

L’Aphyllante de Montpellier poussent en touffes de tiges dénuées de feuille.

Sur les monts, les parfums des plantes aromatiques accompagneront vos promenades :
Romarin, Thym, Sariette, Germandrée, Origan...

Ses plantes sont connues pour leurs vertus culinaires. Certaines ont des propriétés médicinales bien connues des anciens.

Les parties dolomitiques des monts sont occupées par la forêt de Pins de Salzmann.
Ce terrain est aussi très apprécié des Hélianthèmes aux fleurs printanières, des jolies Globulaires qui fleurissent en hiver... et du Romarin dont la floraison se fait toute l’année.

La Bruyère multiflore fleurit en automne.

Le printemps reste la plus belle saison pour profiter des délicieux parfums et des couleurs d’innombrables fleurs.

Avant l’arrivée des fortes chaleurs, surgissent des garrigues des espèces aussi merveilleuses que fragiles.

On ne parlera ici que des Orchidées. Vous les observerez en fleurs de mars à juin.
Parmi les plus communes, vous apprécierez la Barlie de Robert, le Limodore ou encore l’Orchis à longues bractées.
Avec plus de chance, vous admirerez au détour d’un chemin certaines variétés d’Ophrys. Elles sont passées maîtres dans l’art du déguisement pour faciliter leur pollinisation.

Citons, pour exemple la fleur de l’Ophrys-abeille qui imite à la perfection l’abeille femelle pour attirer les bourdons mâles.

" ...Récoltez de beaux souvenirs mais ne cueillez pas les fleurs.
N’arrachez pas les plantes, il pousserait des pierres.
L’ennemi des plantes est l’ennemi de la vie... "


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé

Site réalisé avec SPIP

     RSS fr RSSDécouvrir les alentours RSSDécouverte de la nature   ?